La voix des ARCHIVISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC
panier


Financement axé sur le patient


Les archivistes médicaux doivent être formés 

Affiché le jeudi 19 mai 2016 (LCP InfoMidi)

L’Association des gestionnaires de l’information de la santé demande au gouvernement d’imposer une mise à jour obligatoire de la formation des archivistes médicaux du Québec afin de compléter le virage vers le financement axé sur le patient. «Le manque de formation et de perfectionnement professionnel d’une portion importante des archivistes médicaux du Québec menace carrément de faire dérailler le projet de financement axé sur le patient», estime Alexandre Allard, président de l’AGISQ. Le nouveau modèle nécessite une information juste concernant la nature et la quantité des services et des soins, et cela doit être archivé efficacement. Sans formation, croit-il, «le gouvernement sera tout simplement dans le noir».


Mise à jour le jeudi, 26 Mai 2016 13:58:27


PrécédentSuivant