La voix des ARCHIVISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC
panier
NOUVELLES
dimanche, 05 Mai 2013 10:53:54

Nominations

Le Conseil des ministres a procédé à  deux nominations importantes, qui entreront en vigueur le 10 juin prochain :

Monsieur Jacques Cotton deviendra alors président-directeur général de la Régie de l'assurance maladie du Québec, succédant ainsi à  monsieur Marc Giroux. Fort d'une expérience de gestion de plus de trente au sein du réseau de la santé et des services sociaux, monsieur Cotton s'était joint en 2006 au ministère de la Santé et des Services sociaux à  titre de sous-ministre adjoint à  la coordination, au financement, aux immobilisations et au budget. De février 2009 à  juin 2013, il aura occupé le poste hautement stratégique de sous-ministre en titre.

C'est madame Lise Verreault, actuellement sous-ministre associée au ministère de la Santé et des Services sociaux, qui se verra confier le poste de sous-ministre à  compter du 10 juin 2013. Administratrice chevronnée issue du réseau même de la santé et des services sociaux, elle a occupé des postes de gestion dans différents établissements, puis à  l'Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent, dont elle a été présidente-directrice générale. Au Ministère, elle a été successivement sous-ministre adjointe au personnel réseau et ministériel, sous-ministre adjointe à  la coordination, au financement, aux immobilisations et au budget et sous-ministre associée aux technologies de l'information.


lundi, 29 Avril 2013 22:04:43

Discutons financement à  l'activité

Le Groupe Espace Santé vous invite aÌ€ un 5 aÌ€ 7 Espace Santé en compagnie de Mme Wendy Thomson  et de Dre Saideh Khadir. Ce 5 à  7 sera animé par  Mme Ariane Émond. Mme Wendy Thomson est directrice et professeure au Département de travail social de l'Université McGill et présidente du Groupe d'experts sur le financement à  l'activité. Dre Saideh Khadir est urgentologue au CHUM St-Luc et administratrice au sein du groupe Médecins québécois pour le régime public. Mme Ariane Émond est animatrice et journaliste. Ce 5 aÌ€ 7 Conférence se tiendra  lundi le 13 mai 2013 au grand hall de l'Écomusée du Fier Monde de Montréal (2050 rue Amherst). L'accueil se fera aÌ€ compter de 17h00. La conférence débutera aÌ€ 17h20 et sera suivie d'une période d'échange. Cet événement est gratuit. Pour plus de détails sur l'événement. Pour vous inscrire


mercredi, 17 Avril 2013 10:51:32

Plan directeur et plan d'action en cancérologie

Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a présenté mardi, à  l'hôpital Charles-LeMoyne de Longueuil, le plan directeur et le plan d'action en cancérologie qui présente plus d'une soixantaine d'objectifs que le ministre espère voir se réaliser d'ici deux ans.


dimanche, 14 Avril 2013 13:48:37

Encadrement de la recherche en santé - Le ministre Réjean Hébert dépose un projet de loi qui vient modifier le Code civil en matière de recherche

Le ministre de la Santé et des Services sociaux et ministre responsable des Aînés, Réjean Hébert, a présenté aujourd'hui, à  l'Assemblée nationale, le projet de loi n º 30 qui vient modifier certains articles du Code civil du Québec et de la Loi sur les services de santé et les services sociaux (L.R.Q.,c. S 4.2). Ces modifications clarifient certains concepts présents dans les articles de loi, mais surtout viennent assouplir diverses modalités relatives au consentement à  la recherche lorsque le risque pour la santé est minimal ou absent. Lire le communiqué de presse


dimanche, 07 Avril 2013 07:03:19

Registre québécois du cancer

La première phase, qui consistait à  mettre en place des registres locaux, s'est terminée au 31 décembre 2012. Les 50 établissements de santé visés par le registre ont transmis à  la Régie de l'assurance malade du Québec les informations concernant tous les nouveaux cas de cancer depuis le premier janvier  2011.

La deuxième phase est donc en cours et vise à  alimenter le registre central avec des données précises sur le stade et les premiers traitements donnés pour quatre des principaux cancers : sein, poumon, colon et  prostate.

Aux 50 établissements ayant un laboratoire de pathologie s'ajouteront 18 établissements offrant des traitements oncologiques. L'ensemble des registres locaux devra fournir une multitude d'informations sur chaque cancer, car le registre central doit colliger jusqu'à  150 informations différentes, du diagnostic en passant par son évolution et les  traitements... Il faudra former et embaucher au moins 150 registraires pour assurer que la phase 2 puisse être viable.Lire l'article  


6  6 6  7  8  9  10  11  12  13 
14
  15  16 16

 
Nous sommes fiers de vous informer que notre entreprise a conclu une entente avec Énergie Cardio pour vous offrir une promotion toute spéciale!